6 réflexions sur « Limitation provisoire de l’usage de l’eau- toutes les communes du Cantal sont placées en situation d’ alerte renforcée- cf arrêté préfectoral ci-dessous n° 2019-1255 en date du 03/10/2019  »

  1. Votre site n’est plus à jour,cet arrêté n’est plus en vigueur. Votre information peut induire ceraines personnes en erreur. Laissez la préfecture faire son travail sans en rajouter .

    1. Bonsoir Monsieur,
      Il était prévu que le nouvel AP allait être mis en ligne ce soir. Pour autant un texte défilant MIS EN EVIDENCE qui informe bien la population des nouvelles dispositions, a été mis en ligne avant que je ne découvre votre observation.Je suis à votre disposition si d’aventure vous souhaitez en avoir la preuve.

  2. Ce n’est pas quelques jours après qu’il aurait fallu le faire mais en même temps que la préfecture . Une personne de bonne foi aurait pu utiliser l’eaur dans l’illégalité complète. Chacun reste dans ses compétences et il est inutile de venir brouiller un message qui est clair.Si on se mêle d’informer autant le faire correctement.Le texte défile mais ce n’est pas le bon. On ne gère pas avec des approximations

    1. Bonjour Monsieur,
      certes il y a eu un différé d’information sur le site du à une erreur de notre part , je vous le concède.
      Néanmoins l’information papier ( un document relatif au sujet a été déposé dans les boites à lettres hier en tout début d’après-midi, la mairie ayant été fermée vendredi ) et l’information en ligne qui sont facultatives constituent un « plus » apporté aux administrés, même si je vous l’accorde, l’info du site est restée erronée quelques jours.Nous faisons amende honorable. Quant au texte qui passe en boucle, très explicite, c’est bien le bon.

      1. Il serait intéressant de mettre en ligne les convocations des réunions du conseil municipal ce serait une information utile.
        Quant à l’erreur sur la date je reprends la formule d’un élu qui m’a dit que quand la vitesse était limitée à 50 km/h ce n’était pas 60 km/h et qu’il n’y avait pas à avoir de tolérance. En reprenant la même formile je peux dire le 6 août n’est pas le 30 juillet.

        1. Monsieur Roche

          Après avoir pris connaissance de vos différents messages ainsi que du courrier reçu en mairie, je vous précise les points suivants :
            – Concernant la restriction d’arrosage, Madame le maire étant retenue par ses obligations en tant que Vice-présidente du Conseil Départemental,  je revendique la responsabilité de l’information telle qu’elle a été diffusée aux habitants de Roffiac. Cette opération est conforme à mon jugement . Je vous informe par ailleurs, suite concertation avec l’exécutif, que nous continuerons d’agir désormais sur le même mode opératoire. 
          Pour ce qui est des dates auxquelles vous faites référence, je vous précise que l’arrêté préfectoral en date du 31 juillet relatif au niveau 2 (alerte renforcée) nous est parvenu en mairie par voie informatique dans l’après-midi du jeudi 01 aôut (et non le 30 juillet ! ) et que l’information a été mise en ligne le 05 août en début d’après-midi (et non le 06 août !) avec un week-end dans l’intervalle. Et là, pour le coup, on est bien dans les approximations (réf à votre commentaire du 06 août)
          A noter par ailleurs que cet arrêté préfectoral a été apposé, conformément à la réglementation, sur le panneau d’affichage de la mairie le jour même de sa réception soit le 01/08/2019.
          Concernant les autres sujets repris dans votre courrier , Mme le Maire, accompagnée de ses adjoints, se propose de vous recevoir volontiers le vendredi 16 août prochain à 11h pour aborder ces points et compléter votre information.
          Dans l’éventualité où ce jour ne vous agréerait pas, nous conviendrons ensemble d’une autre date .
          Cordialement
          Jean-Louis Berger
          1er Adjoint au Maire

Les commentaires sont fermés.