L’église

Construction :

XIIe siècle

C’est un bel édifice de style roman, à l’exception d’une sacristie et de la tour d’escalier du XVe siècle desservant le clocher à peigne et présentant au-dessus de la porte d’entrée une statue de Saint-Gal. Elle se compose d’une nef unique, voûtée en berceau et divisée en deux travées par un doubleau plein cintre. Deux baies romanes l’éclairent au midi. Le chœur, sur un plan barlong, est surmonté d’une coupole hémisphérique dont les trompes de départ sont évidées en cul-de-four. Il est éclairé par une fenêtre plein cintre à large ébrasement sur ses deux faces. Dans son prolongement, se trouve une abside circulaire, voûtée en cul-de-four, séparée du chœur par un arc triomphal et éclairée par cinq baies terminées en forme de niche à l’intérieur. A l’extérieur, le chevet est pentagonal, richement décoré. C’est le seul exemple dans le diocèse de Saint-Flour. Le clocher est à peigne et percé de quatre baies.

A cette église peuvent être rattachées 2 chapelles situées à Vedernat et Liozargues.

Historique :

Il s’agit de l’ancienne chapelle du château, qui communique avec lui par un mur crénelé. Dédiée à Saint-Gal, construite au XIIe siècle, elle a succédé à une église plus ancienne, qui aurait été donnée, dès le Xe siècle, à Hugues, abbé de Conques, par l’évêque de Clermont, Etienne II. Elle fut érigée en cure et pourvue en 1235 d’une vicairie. Plus tard, elle dépendit de la collégiale de Saint-Flour dont le chapitre en prit possession en 1355.