La tour du château

Construction :

Tour d’escalier, ronde, de 25 m de haut environ, un des vestiges de l’ancien château, tout comme l’église actuelle, qui en était la chapelle et était comprise en son enceinte, et une large cave voûtée se trouvant sous la place.

Historique :

Le château est connu dans les textes depuis 1223, date à laquelle, Guillaume de Roffiac en rendit hommage à l’évêque de Clermont. Dénommé  » Belcastel « , il se composait, en 1574, de trois corps de logis autour d’une tour carrée, surmontée d’une plate forme, protégés par cinq ou six tours crénelées. Un mur d’enceinte, renforcé de guérites du côté de l’Ander, l’entourait, ainsi que la chapelle et les jardins. Après la Révolution, il sera vendu, puis donné, en 1887, presque en ruine, à la paroisse ; enfin, la commune de Roffiac le rachètera, en 1925, avec la cour et le four, à la Commission d’Assistance.